Nouvelles "écologiques"

Le plastique, c’est fantastique !

 

Au début des années 60, le suédois Gustaf Thulin met au point une invention que toutes et tous encenseront pendant plus de 50 ans : le sac en plastique.
A l’instar d’une nova, cette étoile à l’éclat vif qui apparait brusquement dans une constellation, le sac en plastique apparut dans tout son éclat un soir de printemps 1961 sous le ciel de Suède. Mais là où une nova décline peu à peu en brillance, le sac, lui, gagna en intensité… jusqu’à consteller les terres et océans du globe.
Dans les années 2000, Gustaf, le père de cette (i)nova(tion) particulière, parvenu à l’âge vénérable d’être tendrement appelé Papy, aurait sans doute apprécié que son invention perde en intérêt. Cela n’a pas été le cas. L’a-t-il regretté ?
Cette nova sera-t-elle néanmoins bientôt éclipsée par une autre, une super celle-là, qui fait déjà beaucoup parler d’elle ; elle a 16 ans et s’appelle Greta. Et je jurerais (si je connaissais le suédois, självklart) qu’elle crie à qui veut l’entendre : papy nova, les enfants de la Terre ne te disent pas merci !

C’est cette invention qui m’a donné envie d’écrire la nouvelle ci-dessous.

**

Norrköping – Suède – 1961.

Journal de Sten Gustaf Thulin – Le 6 juin.

Demain, la direction de Celloplast saura et nous félicitera, Curt, Jan et moi-même. Car nous avons réussi ! J’en suis heureux ! Nous sommes parvenus à modeler une gaine souple en insufflant de l’air comprimé dans du plastique fondu, plus exactement du polyéthylène. Nous en avons soudé le fond, le haut restant ouvert. Et avons ajouté deux gaines plus petites de chaque côté de l’ouverture.
Cette invention constitue une véritable révolution, j’en suis certain ! Pour autant, si je suis l’ingénieur en chef du projet, si l’ajout de poignées est mon idée, je ne m’en attribue pas tout le mérite. Après tout, nous étions trois. Et avant nous, Ian Smith qui en 1936 mit au point la première extrudeuse, et trois ans avant, Eric Fawcett et Reginald Gibson, les découvreurs du polyéthylène. Et encore avant, celui que tous considèrent comme le primo inventeur du plastique, Parkes. Sans lui, sans eux, nous n’aurions pu créer le sac plastique !

Bureau de Thulin – Le 9 juin.

La porte s’ouvre à toute volée sur un chemisier jaune vif… Fin de l’extrait.

**

Vous pourrez retrouver l’intégralité de cette histoire (ainsi que deux autres) dans le recueil de 25 nouvelles qui est paru début décembre 2019.

A mes côtés, 14 auteurs français et francophones ont eu le privilège d’être publiés.
Si le cœur vous en dit, et que la curiosité vous pique, n’hésitez pas à vous le procurer en cliquant sur les liens qui suivent :

E-book : https://www.amazon.fr/6000-signes-espaces-compris-N%C2%B01-ebook/dp/B0824BNZMM/

Libre broché : https://www.amazon.fr/gp/offer-listing/B081WRDXP9/

 Thierry

Une réponse à “Le plastique, c’est fantastique !”

  1. Sabrina P dit :

    J’en profite pour te faire un retour de mes parents, ahah, ça vaut ce que ça vaut, mais le recueil plaît énormément, la diversité des nouvelles fait son effet (eh oui, ils lisent toutes les nouvelles, pas simplement les miennes 🙂 ). Seul bémol, sur une de tes nouvelles, il manque l’explication des *** !!! Je ne peux pas te dire le nom, je n’ai pas encore reçu le livre en main !

    Belle journée à toi, et ravie de te trouver enfin sur ton blog !
    Sabrina.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *