Articles "hérissoniens"

Noé ? non, néo…

L’afin justifie les moyens.    Si dans le jardin, il y a la pelle, en novembre, il y a l’appel ; celui à commémorer l’armistice, et l’autre, celui de mon ventre criant famine, qui me conduit à toutes patounes chez mon ami Thierry afin de le faire taire. C’est qu’il y a toujours pour moi

Lire la suite

Récits "d'hiver"

CQFD

« Vite…, avertir m’sieur… César. »Laurel sort en trombe de la grange, prend à droite pour longer l’écurie. Devant la maisonnée, il ralentit sa course, hésite un bref instant. Mais l’urgence est pressante et l’heure d’importance ; tant pis si on le voit. Il redouble d’ardeur, mouline des quatre fers, passe à toute vitesse, tête

Lire la suite

Articles "hérissoniens"

Le futur au conditionnel

  Summer se meurt       Fin août. Bientôt, l’été sera chassé ; le gibier aussi (le méchant chasseur qui, on le sait bien, ne sait pas chasser sans son chien rabâchera bientôt au chat de sa sœur si en mai tu fais ce qu’il te plaît, ce mois-ci c’est mon tour car la chasse… accourt !

Lire la suite

Récits "d'hiver"

Facteur, dépêche-toi, l’amour n’attend pas !

   Ce matin, aux premiers rayons du soleil, je m’éveille pour prendre place sur le petit banc de pierre devant la maison. Comme chaque jour depuis un an, assise là, j’observe le jardin sortir de son sommeil. Devant moi, le grand châtaigner ébroue doucettement son manteau de rosée, ses mille feuilles dentées bruissent sous la

Lire la suite

Articles "hérissoniens"

Ce matin, à l‘heure où verdit la campagne

    Y a des matins comme ça ! Ce matin, à l’heure où verdit la campagne – c’est joli, hein, ce je ne sais quoi de poétique pas piqué des vers – ce matin donc, je me suis fait réveiller… par des lombrics justement. Là, dans le pré en contrebas de ma cachette de brindilles

Lire la suite